#DriveClub testé par PSZone.FR sur PS4 lors de la Paris Games Week

Lors de la Paris Games Week, nous avons eu le plaisir de pouvoir tester de nombreux jeux Playstation 4. L’un de ceux que j’ai eu le privilège de tester, c’est #driveclub, un jeu de course automobile.

Graphiquement, le jeu sur PS4 est magnifique, malgré qu’il soit en version Alpha, le jeu est déjà graphiquement abouti, peut-être un mieux possible au niveau des dégâts sur le véhicule car pour le moment, vous ne subissez que des éraflures. En revanche, la conduite est plutôt bien faite, et proche de la réalité, avec quand même quelque réaction de type arcade, mais l’équilibre est bien présent.

Le jeu étant en phase Alpha, nous n’avions accès qu’à deux voitures différentes, une Maserati et une Mercedes. Le comportement des deux voitures était très similaire, de plus, elles sont habillées de la même façon, avec les mêmes couleurs. Nous n’avions également accès qu’à un seul circuit, le même que celui que l’on avait peu découvrir dans les différentes vidéos de trailer et gameplay, à la différence que cette fois-ci, la démo est jouable.

La prise en main des voitures est assez simple, et nous avons le choix entre piloter avec les joysticks ou avec les gyroscopes de la manette Dualshock 4 et ainsi se croire avec un volant entre les mains. Le passage de vitesse était en mode automatique, nous n’avions donc qu’à nous occuper de tourner le « volant » et d’accélérer/freiner. Le circuit est partagé en 3 secteurs, un secteur de pure vitesse où l’objectif est d’avoir la meilleure vitesse, la seconde portion est une section Drift où l’objectif est de faire un maximum de points en faisant des « drift » dès que vous le pouvez, la troisième partie était de la performance de pilotage où le but était de faire le meilleur temps. Il n’y avait à aucun moment de course contre d’autre joueur, mais l’on est en permanence contre les « fantômes » d’autres joueurs ayant parcouru le circuit également.

En conclusion, le jeu en phase alpha n’offre pas suffisamment de possibilité pour le juger dans sa totalité, mais le seul circuit disponible nous permet de savoir à quoi s’attendre et pour ma part, ce jeu est de mon avis destiné aux joueurs qui ne cherche pas la simulation à la Gran Turismo ni l’arcade à la Need For Speed, ceux qui veulent un « entre deux » seront alors comblés car c’est ce que #DriveClub offre actuellement.