Les fans de Call Of Duty mécontant, Activision réagit

Suite à la révélation “raté” du prochain Call Of Duty: Infinite Warfare dont nous vous avions révélé le trailer dans un précédent article, Activision, par l’intermédiaire de son CEO, Eric Hirshberg, a voulu faire savoir qu’ils avaient entendu les Fans et expliquent donc leurs choix.

« Avant tout, vous devez apprécier la passion des joueurs. Nous sommes dans une industrie avec une fan base incomparable avec d’autres milieux. Nous aimons que les fans considèrent cette franchise comme la leur et aient des points de vues si forts. Il n’existe pas beaucoup d’autres marques de divertissement qui peuvent générer ce genre de passion comme peut le faire Call of Duty… et c’est une bonne chose.

Ensuite, bien sûr, nous savons qu’il existe dans notre communauté beaucoup de nostalgiques en ce qui concerne le gameplay ; c’est pourquoi nous avons développé Modern Warfare Remastered. Mais nous comptons également sur des millions de fan qui cherchent des expériences innovantes dans le jeu et Infinite Warfare pourra leur délivrer.

La bonne nouvelle, cette année nous avons trouvé un moyen de livrer les deux dans un seul pack en gardant notre communauté unie. Evidemment, nous sommes attentifs aux avis passionnés, mais nous examinions aussi d’autres choses et le fait est que le lancement des précommandes a très bien fonctionné. Les vues du premier trailer sont là, et le nombre de likes par vues sur celui de Infinite Warfare n’a jamais été aussi élevé.

La franchise a déjà connu cela avant. Le premier trailer de Black Ops 2 qui a apporté la franchise dans le futur pour la première fois, comptait le plus grand nombre de dislikes pour une bande-annonce. Et nous avons vu par la suite qu’il est devenu un de nos plus grands succès.

La franchise n’a jamais été aussi forte. Jamais autant de personnes n’a joué à Black Ops 3, un jeu qui se déroule dans le futur avec des armes de fictions et des déplacements avec le jetpack.

Ce que nous avons appris avec les années et que nous savons désormais, c’est que sans prise de risques, nous n’aurions jamais eu de franchises. Le jour où nous commencerons à nous inquiéter est le jour où nous arrêterons d’essayer de nouvelles choses. »