Focus Home Interactive va passer en bourse

En France, quand on demande aux joueurs de citer des développeurs, ils répondent généralement Ubisoft, Frédérick Raynal (Infogrames) ou encore Quantic Dream. Mais il existe d'autres studios faisant partie inhérente du monde du jeu vidéo français. Et aujourd'hui c'est Focus Home Interactive qui fait parler de lui.

En effet, le studio basé à Paris, qui compte à son actif de nombreux jeux, tels que la série des Sherlock Holmes ou encore plus récemment de Bound by Flame et Styx: Master of Shadows, va faire son entrée en bourse.

L'éditeur parisien a récemment enregistré son Document de Base auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) et n'attend plus que l'accord de ces autorités. Il faut dire que l'entreprise se place dans le top 3 des éditeurs français après le géant Ubisoft et Gameloft. Avec pas moins de 4 millions de ventes en 2014, notamment grâce à Sherlock Holmes: Crimes and Punishement, Bound by Flame et le jeu officiel du Tour de France, l'éditeur semble donc vouloir passer au niveau supérieur.

Depuis 2005, Focus enregistre une constante croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires (CA) d'environ 17%. De 2011 à 2013, la progression de l'activité de Focus à dépassé les 30%. Pour 2014, l'éditeur a affiché des perspectives très favorables avec un CA 28.9M€ sur les neufs premiers mois de l'année ce qui en fait une évolution positive de 12% par rapport à l'intégralité du CA réalisé en 2013. Un point très positif.

En plus de cette croissance, Focus présente une rentablilté opérationnelle intéressante avec 10 exercices profitables depuis 2005 et une marge d'exploitation de 14.6% sur le premier semestre 2014.

Si vous ne comprenez pas grand chose avec ces chiffres, sachez qu'en résumé Focus Home Interactive présente de très bonnes perspectives d'avenir et qu'il faudra faire très attention aux futurs jeux de l'entreprise.