Gaijin Entertainment annonce la Thunder League

Gaijin Entertainment a annoncé aujourd’hui le début des éliminatoires de la Thunder League, son tournoi électronique lancé fin décembre pour War Thunder, son MMO en ligne sur fond de Seconde Guerre Mondiale maintes fois récompensé.

La « Thunder League » regroupe actuellement des tournois professionnels et amateurs sur son site internet : www.warthunder.pro.

La première saison de la Thunder League a débuté par un championnat professionnel international qui a accueilli un total de 10 équipes venues de Russie, d’Europe et des États-Unis. Les éliminatoires viennent de commencer pour les huit meilleures d’entre elles. Le tournoi se compose de combats mêlant chars et aéronefs, et propose des runs dans un mode de jeu spécialement développé pour les évènements eSports de War Thunder.

Les joueurs et les fans peuvent acquérir des Dog Tags de la Thunder League qui leur fourniront divers bonus et opportunités. Par exemple, les propriétaires d’un Dog Tag peuvent remporter des objets de jeu en accomplissant des tâches spéciales pour les équipes, et obtenir des camouflages et des véhicules uniques tels que le char léger M-24 Chaffee et le P51-A Mustang.

25 % des revenus générés par les Dog Tags contribuent au financement total des paliers de récompenses. Pour chaque palier atteint (10 000 $, 15 000 $, etc), les joueurs augmentent leurs chances de remporter des récompenses. Le palier de 40 000 $ est actuellement atteint. Le prochain palier offrira un Panther T-V et un Messerschmitt BF 109-E7/U2 aux fans. Lors du championnat, tous les joueurs de War Thunder sont autorisés à rejoindre les tournois spéciaux E100, débloqués lors d’un précédent palier. Les meilleurs joueurs du tournoi recevront l’un des chars les plus rares du jeu : le char allemand ultra lourd E-100.

Comme dans tout tournoi qui se respecte, il y aura un vainqueur, et les fans qui auront correctement deviné les trois meilleures équipes remporteront également des prix. Les fans de l’équipe gagnante mettront la main sur le char lance-roquettes RBT-5.