[PGW2015] Hands on Homefront : The Revolution et Session de Questions réponses avec CJ KERSHNER

Ambiance guérilla urbaine au stand Deep Silver. Nous sommes entrés en révolution contre l’impérialisme coréen, manette en main. Il s’en est suivi une session de questions réponses avec CJ KERSHNER Senior Narrative Designer sur HOMEFRONT : The Revolution.

Prêts à combattre, nous sommes arrivés sur le stand de HOMEFRONT : The Revolution avec plein d’espoirs et d’attentes. Ayant particulièrement apprécié le premier, oui il en existe au moins un, j’attendais cette hands on avec impatience. Une fois toute l’équipe de PSZONE.fr en place, chacun s’est lancé dans la démo, et là : grosse déception, nous sommes face à la même présentation que lors de la GAMESCOM du mois d’Aout, soit une version PréAlpha. Une fois la surprise et déception passées, nous nous sommes lancés dans cette démo. Malheureusement comme pour le salon allemand, elle a du mal à suivre. Baisse de framerate, temps de chargement long, etc …

Ceci dit cela nous a permis de pouvoir nous promener un peu plus sur la map. Si Thibaud a tiré tout droit et que Philippe a tourné en rond pour trouver la moto, je me suis mis à chercher les limites que nous offrait la démo pour la jouer infiltration. Ce qui nous a permis de voir que le jeu a totalement changé de style. Rappelez-vous le premier était un grand tunnel étroit sans possibilité de pouvoir se balader. Malgré ses défauts (de préalpha) HOMEFRONT : the Revolution pourrait bien nous offrir quelques surprises.

CJ KERSHNER Homefront the revolution
CJ KERSHNER Homefront The Revolution

Une fois la lutte terminée et la révolution mise en marche, il était temps pour la rédaction de PSZONE de rencontrer CJ KERSHNER Senior Narrative Designer, présent sur la franchise depuis le premier.

Dans un premier temps nous avons voulu savoir ce qui changeait avec le premier HOMFRONT, et la réponse fut simple : TOUT. Hormis le contexte historique, l’invasion des USA par la Corée, tout a changé. L’histoire ne se passe plus à San Francisco mais à Philadelphie, de fait les personnages ne sont plus les mêmes, le gameplay, les armes, le level design etc… bref fini le HOMEFRONT premier du nom.

Nous voulions ensuite savoir comment le jeu allait se démarquer de ses concurrents notamment de FarCry avec lequel il est souvent comparé, notamment par la capture de secteur pour libérer une zone. CJ nous a expliqué que la prise de secteur n’a pas le même impact ni la même réalisation. Dans HOMEFRONT : The Revolution la capture de secteur peut compter plusieurs aspects, le piratage d’un secteur par exemple. Vous pourrez déverrouiller un secteur sans tuer un ennemi si vous décidez de vous la jouer discret. Il ne suffira pas de tuer tous les ennemis des environs pour déverrouiller le secteur. De plus vous tiendrez le secteur mais les patrouilles de coréens seront toujours présentes. Comme vous l’aurez compris c’est cet aspect qui  différencie  Homefront the revolution d’un Far Cry, quand dans FC vous  libérez un Outpost, le lieu devient une base alliée et sécurisée tandis que dans Homefront The Revolution,le danger sera toujours présent mais la  capture d’un secteur vous rendra quand même la  vie plus facile avec une présence rebelle accrue des  caches d’armes etc.

homefront-the-revolution-announce-3-100303766-origUn des gros point noir du premier HOMEFRONT fut le multi avec des serveurs complètement à la ramasse, nous voulions donc savoir s’il y aura du PVP pour cette suite et sous quelle forme. Le multijoueurs ne se contentera que de la COOP à 4, où vous devrez créer votre propre cellule de résistance afin de devenir les icônes de cette rébellion.

Comme nous avions déjà eu un aperçu de la démo à Cologne et suivant les divers retours, il a été constaté des baisses de framerate, et quelques bugs avec l’IA, nous avons donc demandé si les problèmes avaient été réglés. CJ nous a confirmé que la démo de la PGW était la même que celle de la GAMESCOM ( une préAlpha), que les problèmes avaient été réglés et qu’une nouvelle démo sera bientôt disponible. CJ a d’ailleurs affirmé  que cette nouvelle démo  était comme un tout nouveau  jeu tellement elle diffère de la démo de Cologne grâce à l’optimisation effectuée ces derniers mois.

Homefront-2-The-Revolution-gameplayLe premier HOMEFRONT a été décrié en raison de ses passages difficiles pour les âmes sensibles comme l’exécution d’enfants sous nos yeux ou encore le passage de camouflage au fond d’un charnier. Nous avons demandé si cette suite resterait dans cette lignée ou si le jeu serait moins agressif. HOMEFRONT : the Revolution sera en effet moins incisif visuellement, mais jouera sur une ambiance oppressive. Les joueurs seront sans cesse poursuivis et traqués laissant planer une sensation continuellement pesante. CJ a aussi ajouté que ce choix d’avoir une Homefront The Revolution moins violent visuellement que le précédent n’était pas dû à la critique mais principalement au scénario de  ce deuxième opus qui ne se prête pas aux mêmes genres d »action. Dans le  nouveau  Homefront, l’accent est clairement mis sur l’ambiance lourde et pesante le danger constant et pouvant venir de toutes les directions.

Nous avons passé un très bon moment d’échanges avec CJ KERSHNER, accessible et passionné par son travail. Nous restons attentifs aux prochaines informations et j’espère une nouvelle démo afin de voir si le tir a réellement été corrigé depuis la présentation de la préalpha.

HOMEFRONT : The revolution sera disponible pour le printemps 2016.