Archives par mot-clé : Conférence de sony E3 2015 streaming

Regardez la conférence de Sony à l’E3 2015 directement sur votre console

Dernière semaine d’attente  avant de  savoir  ce que nous pourrons nous mettre sous la dent (ou sous les mains) dans les prochains mois.

L’E3 est un grand show vidéo ludique et quoi de mieux qu’un grand écran ou du moins votre TV pour regarder la conférence de Sony ?

Soyez donc ravis, vous pourrez regarder la  conférence de Sony directement sur votre console, les détails  n’ont pas encore été  donnés mais j’imagine que  ce sera  via l’onglet en direct de PlayStation et Twitch.

Et pour ceux qui veulent quand même voir la  conférence de Sony sur leur ordinateur vous pouvez le faire directement ici : http://www.twitch.tv/playstation

 

David Cage (Quantic Dream) nommé Chevalier de la Légion d’Honneur

C’est par la récéption d’une invitation de la Ministre Fleur Pellerin que l’on apprend que David Cage, le Fondateur PDG de Quantic Dream, le studio à l’origine de Heavy Rain et le célèbre Beyond Two Soul, recevra la médaille de Chevalier de la Legion d’Honneur, l’une des reconnaissances décernée par l’état Français aux personnes qui font l’image et la reconnaissance de la France à l’internationale.

Les jeux-vidéos, le nouveau 7ème art

Le 7ème art

Le cinéma est depuis toujours un moyen de divertissement et de communication très fortement utilisé. Combien de personne vont chaque jours voir un film au cinéma, pas pour le film en lui-même, mais pour le plaisir de s’y déplacer, mais également, combien de personne n’aiment pas aller au cinéma et préfèrent très largement être chez soi pour découvrir un film. De nos jours, beaucoup de personnes ont très largement équipés leurs salons avec de très grands écrans, voir des vidéos projecteurs, avec des Home Cinéma 7.1 dignes des plus grandes salles et avec, dernièrement, des systèmes 3D permettant de se croire dans le film.

Le 7ème art est également un moyen de faire découvrir de grandes histoires ou encore de divertir les personnes au travers d’histoire toutes surprenantes. Mais le cinéma est également sujet à de nombreuses controverses avec les sommes colossales dépensées pour la réalisation d’un film. Le premier à avoir fait parlé de lui est très certainement Titanic, ou encore, le Seigneur des anneaux.

La dernière tendance en matière de cinéma, c’est très certainement, le cinéma d’animation, comme avec les « dessins animés » tels que « Arthur et les Minimoys », « Cars », « moi môche et méchant » ou encore, les derniers en date « Epic », « Turbo » ou « Planes ».

Les jeux-vidéo, la suite du film

La plupart du temps, les films ou dessins animés à fort succès sont adaptés en jeux-vidéo et se retrouvent sur nos consoles, servant, à certain, soit de revivre le film de l’intérieur, soit à compléter l’histoire.

Le choix le plus courant pour les développeurs, n’est pas de refaire le film, mais d’apporter une histoire complémentaire pour que les personnes est envie en jouant au jeu de voir le film et inversement. Et cela demande souvent beaucoup de travail car non seulement il y a le scénario du film à suivre, pour ne pas dévier de l’histoire, mais en plus de cela, le jeu bénéficie d’un scénario complémentaire qui pour également servir à apporter de nouvelles informations sur les « personnages » du film.

Avec les nouvelles technologies et la montée en puissance des équipements Home Cinema pour tous publics, les jeux-vidéos sont devenus quasiment incontournables dans nos salons et souvent, certaines personnes s’équipent pour le plaisir du jeu et découvrent que cela sert également pour regarder des films « comme au cinéma ». C’est en se basant sur ce principe que depuis peux, depuis 3 ou 4 ans, les développeurs et cinéastes ont dans plusieurs cas, unis leurs forces.

Des technologies identiques

Que ce soit pour réaliser un film, ou pour développer un jeu, les studios utilisent tous deux les mêmes technologies. Pour des films comme « Avatars » ou « Arthur et les minimoys », les producteurs ont fait appel à la « motion capture », cette technologie qui permet de capturer les mouvements d’un acteur ou d’une actrice, et de les retranscrire au format numérique 3D. Cette technologie permet également de modéliser des personnes, des objets ou des paysages. L’utilisation qui en sera faite ensuite n’a pas d’importance, car a partir de la même modélisation, vous pourrez soit décider de produire un jeu-vidéo, soit produire un film en image de synthèse.

Dans le même sens, que vous développiez un jeu ou que vous produisiez un film en image de synthèse, vos équipes devront utiliser ce que l’on appel un moteur graphique, un moteur 3D, ce logiciel qui permettra justement de produire la représentation graphique de votre modélisation à l’écran. Vous êtes donc dans l’utilisation de la même technologie, pour deux univers qui étaient, autrefois, différent, mais qui sont aujourd’hui, le même monde.

Les jeux-vidéos, du 7ème art dans votre console

C’est en partant sur ce constat que de grand studio tels que Sony, qui fait aussi bien du cinéma en produisant des films, que des jeux en développent pour sa console, la Playstation 3 et la prochaine Playstation 4, ont décidé de tout miser sur la mixité « jeux-vidéo » / « cinéma ».

Depuis quelques temps, vous pouvez vous faire plaisir sur des jeux qui sont réalisés comme de grosses productions hollywoodiennes. Avec des scénarios rédigés par de grand nom du cinéma, mais aussi avec des budgets dignes des « 5ème éléments », « Titanic », « Avatars » ou autre mais aussi, et cela est le cas depuis peu, l’arrivé de grands acteurs dans les productions de jeux-vidéo.

La dernière grosse production en date est très certainement

Beyond Two Souls

On en a beaucoup parlé car pour la réalisation de ce jeu-vidéo, les développeurs ont tout fait comme pour un film. Cela va du casting des acteurs comme Ellen Page, William Dafoe, à la musique en passant par la rédaction d’un scénario par de grand noms. Mais l’un des avantages du jeu-vidéo par rapport au cinéma, c’est que les réalisateurs font participer le spectateur, qui devient en quelque sorte « acteur » à travers des phases de QTE, et peuvent également imaginer tout un tas de déroulement différents.

Le cas de « Beyond two souls » n’est pas un cas isolé car de plus en plus de jeux sont dans cette optique. Dernièrement, vous aviez également des jeux comme « Remember me » ou encore « Heavy Rain » (de Quantic Dream) et « Rain » et « GTA V ( de Rockstar Games)», des jeux qui vous plongent dans un univers cinématographique et vous laisses de nombreuses possiblités dans le déroulement du scénario.

Les choix lors du déroulement du jeu influent sur la fin du jeu et il se peut, c’est même certain, que pour deux joueurs, le jeu ne proposera pas la même fin. C’est ce qui fait que le Jeu-vidéo est en passe de devenir en quelque sorte

Le nouveau 7ème art.

Vous avez également des jeux tels que les séries « Call Of Duty » ou encore « Battlefield » qui sont pour la grande majorité des joueurs, des jeux multi-joueurs, mais si vous faites réellement attention au jeu, vous vous rendez vite compte que le mode solo de ces jeux n’a rien à envier aux films du même genre, très grand spéctacle à la Michael Bay, avec des explosions omniprésentes. Les histoires sont très prenantes et orienté par des scénarios très bien ficelés mais relativement légers. Vous avez également remarqué que les bandes annonces des jeux, sont maintenant réalisées à la manière des bandes annonces de cinéma,  voir même, tournées avec de vrais acteurs, comme ce fut le cas pour « Call Of Duty Black Ops 2 » ou notre Frenchie « Omar Sy » a été choisi comme acteur pour la bande annonce du jeu.

Conclusion

En conclusion, j’aime à dire que le jeu-vidéo, malgré les dires de certain, à encore de très beaux jours devant lui et qu’il est très certainement en passe à devenir un phénomène incontournable qui, dans certain cas, sera privilégié au cinéma car des jeux tels que « Beyond Two Soul » sont aussi agréable à jouer qu’à regarder être joué par un autre et le jeu-vidéo permet aux producteurs, réalisateur et équipe de développement, de laisser une place infini à l’imagination, ce que le cinéma ne permet pas, car pour un film, vous ne pouvez réaliser qu’une fin (sauf exception), sans possibilité de faire intervenir le spectateur, alors que pour les jeux-vidéos, le maître du scénario, c’est vous, nous.