[Test] The Inpatient sur PSVR

Sony pousse son casque réalité virtuelle et étoffe le catalogue de jeux compatibles avec le PSVR. C’est aujourd’hui avec le nouveau jeu de SuperMassive Games (Until Dawn) que l’on se retrouve pour un test de fou.

Dans l’univers de Until Dawn

Si vous avez joué à Until Dawn,vous ne serez pas totalement dépaysés car The Inpatient  se passe soixante ans avant l’horreur des événements du chalet dans Until Dawn.Dans The Inpatient nous incarnons, au choix, un homme ou une femme et nous retrouvons totalement amnésique dans l’asile psychiatrique qui est également présent dans Until Dawn . Le but du jeu est de retrouver notre mémoire et de la partager ou pas avec les soignants de l’asile.

Mais, ce serait trop simple s’il n’y avait pas un mais, la source des événements de Until Dawn fait son apparition et nous forcera à nous échapper de l’hôpital.

Le Gameplay

En termes de gameplay, le jeu est assez lent et un peu restrictif en termes de déplacement, car pour une bonne partie du jeu nous serons coincé en fauteuil roulant, et quand notre personnage n’est pas en fauteuil roulant le personnage se déplace très lentement, ce qui est assez frutrant. De plus, nous sommes très souvent dans des couloirs donc pour la liberté des balades on repassera.

Quelques éléments du décors offriront une option d’intéraction pour les prendre en mains et certains seront utiles pour le scénario du jeu. Il est bon de noter que parfois il sera un peu difficile de prendre ses objets en mains, c’est purement un problème technique.

Le  but d’un jeu VR est d’offrir une immersion bien supérieure à ce que l’on peut trouver dans un jeu « normal », il faut dire que SuperMassive ne s’est pas raté et que The Inpatient est très immersif.
Visuellement le jeu est beau, la  bande son est également bien réalisée et le fait que nous puissont répondre aux questions avec notre propre voix est juste fantastique!

Le gros  bémol est la durée de vie du jeu, votre premier walkthrough se fera en 3-4 heures, ce qui est court.

En conclusion

Bien qu’étant un jeu d’horreur, The Inpatient n’est pas un jeu jump scare  à la Resident Evil 7, il joue plus sur l’ambiance glauque ce qui colle bien à cet univers Until Dawn. Il y aquelques approximations au niveau de la gestion des mouvements des mains mais rien de bien grave non plus. En fin de compte The Inpatient n’est pas necessairement un « must » mais propose aux possesseurs de PSVR de jouer dans un univers glauque et prenant.

The Inpatient

39,99€
The Inpatient
5.6

Graphisme

7.0 /10

Rejouabilité

4.0 /10

Histoire

7.5 /10

Duree de vie

4.0 /10

Pour

  • Beau
  • Ambiance sonore
  • Réponses à voix haute
  • Glauque mais pas effrayant

Contre

  • Durée de vie trop courte
  • Déplacements trop lents
  • Quelques problèmes avec les mains virtuelles