[Test] Uncharted: The Nathan Drake Collection

Parus tout au long de la vie de la Playstation 3, la trilogie Uncharted a toujours fait office de valeur sûre durant ces longues années de la console de Sony. Devenu exceptionnel grâce au second opus, la saga prend un autre tournant avec le troisième épisode. La saga devient culte et trône désormais au « Hall of Fame » des exclusivités PlayStation 3, au même titre que God of War ou Metal Gear Solid sur PS2. Véritable fer de lance de la PS3, cette remasterisation des trois épisodes de la saga est-il véritablement nécessaire d’en faire l’acquisition sur la petite dernière de Sony, en attendant la sortie du 4 ?

12080048_1633075316944333_8734550603748534250_o

 Nathan Drake, le fils spirituel d’Indiana Jones

Bien que les jeux soient sorti il y a un certain nombre d’année, il nous faut passer par un bref explicatif. Uncharted nous met dans la peau d’un explorateur-voleur de trésor Nathan Drake. Ayant un certain sens de l’humour, Nate est un personnage a qui on s’attache assez rapidement. Drake est bien sûr accompagné de plusieurs personnages, dont certains (ou certaines plutôt), peuvent vite devenir de vrais boulets. Je ne vais pas parler des scénarios de chaque jeu, mais la série n’est pas connu pour avoir un synopsis des plus original. Suivant les codes du genre, la saga parvient tout de même à devenir un véritable étalon dans le genre de l’action-aventure. Des scripts prévisibles mais fortement géniaux, une mise en scène impeccable, des gun-fight hautement explosif. Comme évoqué en introduction, Uncharted 3 et surtout le 2, font office de maître dans le genre.

Ce qui est le plus intéressant dans Uncharted, c’est de rendre « réel » des mythes qui ont fais rêver des générations d’explorateurs et de scientifiques. Explorer Shamballa, ou encore l’Atlantide des Sables, sera possible dans la trilogie. On aura même droit à une petite séquence dans le magnifique sud-est de la France, à l’intérieur d’un château des Croisades.

La technique au service des graphismes et du gameplay

Bien évidemment, et comme pour tous les remaster, ce que j’aime appeler le sacro-saint de la génération actuelle, est implémenté dans cette collection. Et cela se ressent lors des gun-fights intenses. Le 1080p mais surtout le 60fps ont été rajoutés aux trois jeux donnant un confort visuel et beaucoup de plaisir manette en main. Mais le véritable point fort technique repose surtout sur le premier épisode. Le jeu a été affiné visuellement afin de le rendre plus propre visuellement. Surtout, le gameplay a été revu et est unifié pour les trois jeux. Vous ne serez en aucun cas déstabilisé lorsque vous changerez de jeux. Le modèle physique de Drake a aussi été retravaillé, afin de le rendre lus proche de celui du 2 et du 3. Bluepoint est aussi remarquable sur le travail effectué pour l’éclairage. Aussi, de nombreux décors ont été ajoutés sur les différents jeux.  Déjà, à l’époque, il s’agissait des plus beaux jeux sur consoles HD, avec la PS4, les environnements prennent encore plus de poids, les rendant presque aussi impressionnants que pour les jeux actuels.

Cependant, quelques bugs de collisions sont présents. L’IA, surtout alliée, est une véritable purge qui n’a pas été améliorée pour cette collection. En revanche, l’IA ennemi s’avère très redoutable même en mode normal.

Des nouveautés ont été ajoutées pour les néophytes mais aussi pour les fan hardcore de la série. Pour les petits nouveaux voulant simplement découvrir le jeu sans gun-fights difficile, le mode Explorateur a été ajoutée, mais ce mode n’apporte aucuns challenges, Uncharted étant connu pour être un jeu relativement corsé. Pour les fous de la kalash, le mode brutal est aussi arrivé avec un challenge hautement corsé mais inadapté pour les nerveux et allergique du die and retry (bon, on est pas dans du Dark Souls non plus). Pour accéder au mode brutal, il faudra impérativement finir une première fois les trois jeux.

Parmi les nouveautés, on parlera du fameux mode photo présent dans toutes exclus PS4. A l’inverse de celui de God of War 3, ce mode permettra aux plus fantaisistes et au plus créatifs d’entre vous, de faire des photos dignes des meilleurs  professionnels de l’objectif. Un vrai plus. Aussi, le contre-la-montre permettra de faire office de petits défis, puisque le joueur devra battre un chronomètre. Un petit entraînement pour les speed-runneur. La musique est aussi uniformisée la rendant plus épique que jamais, de nouveaux trophées mais aussi un accès à la bêta de Uncharted 4 : A Thief’s End qui sera disponible en décembre prochain.

11234925_1634418726809992_2157745212266674297_o

A qui s’adresse vraiment cette trilogie ?

Je vous spoil un peu sur la note finale, mais il manque clairement un élément qui pourrait faire office de must-have à cette trilogie (ç’aurait été une quadrilogie du coup). Peu de personne possèdent la PS Vita, on regrettera donc l’absence de Golden Abyss dans cette collection . Après tout, le nom qui apparaît sur la boite est « The Nathan Drake Collection ». Jusqu’à preuve du contraire, Nate est le personnage principal de Golden Abyss. C’est vraiment dommage, mais espérons que le jeu soit offert dans une future mise à jour. Oui, je rêve. On regrettera aussi l’absence du multijoueur, mais ce mode n’est pas non plus un élément clé de Uncharted.

Hormis ces points faibles, le jeu ne s’adresse pas aux anciens joueurs. Cependant, de nombreux joueurs qui sont passés de la Xbox 360 à la PS4, n’ont jamais eu la chance de s’attaquer à ces trois jeux. Cette remasterisation est clairement destinée au néophytes. Malgré tout, le travail de Bluepoint est un vrai hommage aux Uncharted, non seulement parce qu’ils ont gardés la même ambiance originelle créée par Naughty Dog mais en rajoutant des éléments rendant les jeux meilleurs que par le passé. Des graphismes plus poussés, un gameplay unifié, le framerate en 60 constant, et en ajoutant des éléments nouveaux. La trilogie Uncharted reste une valeur sûre, mais pas certain que les anciens aient envie de mettre la main à la poche. Pour les néophytes, outre quelques bugs de collisions, vous pouvez sauter le pas, cette collection va très certainement vous plaire.

Uncharted: The Nathan Drake Collection

Uncharted: The Nathan Drake Collection
7.5

Note globale

8/10

    Pour

    • 60 fps constant
    • Graphismes améliorés
    • Gameplay unifié
    • Modo photo
    • Uncharted: Drake's Fortune qui prend un coup de jeune

    Contre

    • Golden Abyss absent et ça c'est grave
    • Petits bugs de collision