Test Gravity Rush 2

Après avoir séduit les joueurs PSVita et une version PS4 réussie, mais pêchant un peu à cause de ses origines portables. On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel épisode dans lequel on retrouve notre héroïne Kat, mais cette fois dans la cour des grands. Est-ce que Gravity Rush 2 saura nous emballer comme le premier opus ? Voyons ça dans le test ci-dessous.

Développé directement pour la PS4, Gravity Rush 2 fait bien évidemment un bon en avant d’un point de vue technique, la PS4 permet également d’embarquer dans un univers plus riche avec beaucoup plus de contenu que sur la Vita.

Parlons un peu du scénario

Après un début d’aventure plutôt mou, vous retrouvez dans le HUB du jeu, une superbe ville flottante bien plus vibrante que Hekseville. Le plus problématique est le choix narratif du jeu. Une fois encore, le format adopté suit les codes d’une BD, et la plupart des cinématiques et dialogues sont retranscrits sous forme de cases interactives et à force de faire des petits discours aussi naïfs que caricaturaux, le jeu perd parfois de son charme et de son humour.

Tandis que la situation décrite dans le jeu est plutôt (c’est un euphémisme hein) mauvaise, des civils se font tirer dessus à coups de kalachnikovs on se retrouve avec des dialogues guillerets et légers qui dénotent totalement avec ce qui se passe dans le scénario.

Le Gameplay

Soyons honnêtes le cœur de Gravity Rush et Gravity Rush 2 c’est son gameplay. Les développeurs ont mis les bouchées doubles pour le retour de Kat. Le joueur peut débloquer plusieurs nouveaux pouvoirs pour son personnage. En effet, vous pourrez changer de mode (normal, moon ou jupiter) se faisant vous aurez à disposition de nouvelles attaques et compétences de déplacement, en lien avec la force de gravité de chacun de ces astres.

Moon augmente l’apesanteur de nos sauts, tandis que Jupiter envoie bien évidemment du lourd, vous alourdit drastiquement, vous permet de détruire le sol et les murs. Pour ceux qui ont joué au premier opus vous retrouverez le système de level up en plus d’un système de craft de cristaux/talismans qui est à mon goût superflu pour ce jeu.

Honnêtement diriger Kat est toujours aussi cool, et l’espace urbain, créé sur plusieurs niveaux permet d’en profiter un maximum. Malgré ce plaisir que nous procurent les mouvements de Kat, on se retrouve souvent, malheureusement, perdu à cause des approximations de la caméra qui rend l’expérience vomitive.

Conclusion

En fin de compte, Gravity Rush 2 est le digne successeur du premier opus, c’est un jeu solide et exigeant qui a quelques ratés comme son aîné, mais rien de rédhibitoire.

 

Gravity Rush 2

59€
Gravity Rush 2
80

Scénario

7/10

    Gameplay

    9/10

      Graphismes

      8/10

        Pour

        • Combats dynamiques
        • Gameplay jouissif

        Contre

        • Caméra parfois à la ramasse